DECOLLEMENT POSTERIEUR DU VITRE

A ne pas confondre avec le décollement de rétine plus grave et plus rare. Le vitré est la substance glaireuse qui remplit la plus grande partie du volume de l'œil. Avec l'âge ou pour différentes raisons, le vitré se liquéfie et se compacte, se séparant ainsi de la paroi de l'œil et en particulier de la rétine contre laquelle il est appliqué. C'est alors que commence le décollement du vitré, ses points noirs et ses éclairs.

 

Qu'est-ce que le vitré ?

 

Le vitré est une substance gélatineuse, visqueuse et très compacte (comparable au glaire de l'œuf). Il occupe tout le contenu de l'œil, à l'exception de la partie située en avant du cristallin. Le vitré est appliqué tout contre la rétine.

 

Qu'est-ce que le décollement postérieur du vitré ?

 

Le vitré peut se détacher, se "ratatiner" sur lui même en particulier dans le fond de l'œil et par conséquent se détacher de la rétine. Ce détachement du vitré porte le nom de décollement postérieur du vitré.

 

Dans quelles circonstances survient le décollement du vitré ?

 

Le plus souvent spontanément en raison de modifications normales de sa composition avec l'âge. Il survient en général autour de 60 ans, mais parfois plus jeune en particulier chez les myopes. Il est probablement favorisé par de fortes chaleurs (plus fréquent en été).

Parfois, il survient après un traumatisme de l'œil que ce soit une contusion ou une chirurgie de l'œil comme l'opération de la cataracte par exemple.

 

Quels en sont les symptômes ?

 

Deux symptômes sont le plus présents de façon successive :

 

1/ l'existence d'éclairs ou flashes lumineux : ils sont perçus surtout dans l'obscurité et peuvent être déclenchés par les mouvements de la tête. Ils traduisent les tractions du vitré qui essaye de se détacher de la rétine mais exerce des tractions sur celle-ci dans les zones de plus forte adhérence. Ce symptôme annonce le décollement à venir (symptôme non constant). 

 

2/l'apparition brutale de gros points noirs mobiles, décrits selon les gens comme des mouches volantes, ou une sensation de toile d'araignée devant l'œil. Ce symptôme traduit le décollement entrain de se réaliser. La fine membrane qui entoure le vitré s'étant alors détachée de la rétine et s'étant déchirée projette une ombre mobile perçue sur la rétine qui donne ces sensations de mouches volantes. Ce symptôme peut également traduire une hémorragie provoquée par les tractions du vitré sur la rétine très riche en vaisseaux.

 

Quelles sont les conséquences du décollement postérieur du vitré ?

 

En général, le décollement du vitré est bénin et sans conséquence : le vitré se décolle, se sépare de la rétine sans l'endommager et les symptômes vont s'atténuer en quelques semaines à quelques mois sans aucune conséquence pratique. Malheureusement, parfois le vitré trop adhérent à la rétine dans certaines zones, en tirant sur la rétine va la déchirer : on parle alors de déchirure de la rétine. Dans ce cas, la menace d'un décollement de la rétine existe qui peut survenir d'emblée ou parfois après une période de latence où on peut avoir l'impression que tout est rentré dans l'ordre.

 

Que faut-il faire en cas de symptôme évoquant un décollement du vitré ?

 

Il faut impérativement faire un examen du fond d'œil après avoir dilaté les pupilles et bien examiner toute la rétine. Cela permet de confirmer le diagnostic mais surtout de vérifier si le décollement du vitré n'a pas entraîné de déchirure de la rétine. Dans la plupart des cas, la séparation entre le vitré et la rétine se fait sans dommage pour la rétine. Par contre, s'il existe une déchirure de la rétine, un traitement au laser est nécessaire afin de souder la rétine autour de la zone déchirée et d'empêcher l'apparition d'un décollement de la rétine.

 

Quelle surveillance adopter ?

 

Si l'examen rétinien s'est avéré rassurant, il n'y a aucun traitement à faire et il n'y pas de surveillance nécessaire. Par contre, il faut consulter à nouveau si de nouveaux symptômes apparaissent : éclairs dans une autre zone, nouveaux points noirs et surtout apparition d'une sensation de voile noir dans le champ de vision. Il faut alors impérativement vérifier à nouveau la rétine, car des lésions rétiniennes peuvent encore apparaître tant que le décollement du vitré n'est pas complet.

 

Que va-t-il advenir de ces points noirs ou mouches ?

 

Le vitré ne peut pas se recoller de lui-même. Le plus souvent, la personne atteinte verra de moins en moins ces anomalies (adaptation du cerveau ou corps flottants qui vont vers le bas du fait de la gravité) mais elles peuvent être ressenties toute la vie, à des degrés variables. Il n'existe aucun traitement ni sous forme de comprimés, ni sous forme de gouttes, ni de laser, ni de chirurgie.