HEMORRAGIE SOUS CONJONCTIVALE

Vous vous réveillez un matin avec une tâche rouge dans la partie blanche de l’œil sans douleur. Ce phénomène impressionnant, qui peut être favorisé par l’hypertension artérielle ou un traumatisme, est parfaitement bénin. Il s’agit d’une hémorragie sous-conjonctivale.

 

Les symptômes

Le principal symptôme des hémorragies sous conjonctivales est la présence d’une tâche rouge dans la partie blanche de l’œil. Pour les plus importantes, elles peuvent parfois «remplir» toute la conjonctive et masquer le « blanc » en totalité. Les hémorragies sous conjonctivales sont classiquement non douloureuses bien qu’une gêne puisse parfois être présente.

Pourquoi consulter ?

Les hémorragies sous conjonctivales sont parfaitement bénignes et guérissent toujours sans traitement. Cependant, il reste indispensable de consulter en urgence, en particulier si l’hémorragie est un secondaire à un traumatisme oculaire important. A l’examen, l’ophtalmologue vérifiera alors qu’il n’existe pas d’atteinte des autres structures en pratiquant si besoin un fond d’œil. En effet, il arrive que les hémorragies sous conjonctivales masquent d’authentiques « plaies du globe oculaire ». En dehors d’un traumatisme, l’ophtalmologiste se contentera de confirmer le diagnostic. Dans ce cas, il conviendra de faire une recherche d’hypertension artérielle auprès du médecin traitant, retrouvée dans 10% à 20% des cas environ. 

Les causes

Les hémorragies sous conjonctivales peuvent être secondaires à un traumatisme. Dans ce cas, elles peuvent apparaître immédiatement ou de façon différée. Parfois, elles font suite au retrait des lentilles de contact. Elles peuvent également être la conséquence d’une pathologie sous-jacente comme l’hypertension artérielle et favorisées par la prise d’anticoagulants (d’autant plus si surdosage), d’aspirine ou de troubles de la coagulation. Toutefois, elles n’ont souvent pas de cause évidente, hormis les années qui passent (fragilité vasculaire).